Téléphonie mobile ‐ trois propositions à Eric Besson pour une sortie de crise
par Priartem et Agir pour l’Environnement
Paris, le 16 octobre 2008
Courrier à l’attention de Monsieur BESSON, Secrétaire d’Etat au développement numérique 35, Rue Saint Dominique 75007 PARIS

Objet : Téléphonie mobile ‐ trois propositions pour une sortie de crise

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

En date du 14 octobre dernier, nos associations ont été reçues officiellement par votre directeur de cabinet adjoint et par le conseiller technique en charge de l’économie numérique. Cette rencontre faisait suite à l’annonce, d’une réunion, initiée par vos soins et prévue le 17 octobre avec l’ensemble des acteurs concernés par le dossier de la téléphonie mobile, hormis les associations. Nos associations réagissaient vigoureusement à cet « oubli » à travers une lettre ouverte où nous annoncions notre intention de nous inviter à cette rencontre.

Pour tenter de calmer le jeu, vous avez donc mandaté votre directeur adjoint de cabinet pour nous recevoir trois jours avant cette rencontre et entendre nos propositions. Nous avons accepté de nous rendre à cette réunion car nous sommes toujours ouverts au dialogue mais il va sans dire que cette ouverture de dernière minute ne saurait cacher le chemin à parcourir avant d’aboutir à la transparence du débat sur cette question et à la formulation d’un compromis accepté par l’ensemble des acteurs du dossier.

Par la présente, nous tenons à réaffirmer les trois principales demandes qui seraient de nature à trouver des solutions à ce risque émergent de santé public.

- 1. Réduire drastiquement l’exposition aux champs électromagnétiques des riverains d’antennes relais

Les seuils d’exposition, fixés par décret du 03 mai 2002, sont très élevés (41 et 58 volts par mètre) et ont été adopté afin d’éviter tout risque d’échauffement de la part d’individu situé à proximité direct des antennes. Les effets athermiques ne sont absolument pas pris en compte dans ces seuils nationaux qui permettent, à ce jour, d’installer une antenne relais à moins d’un mètre d’une école ! Le Parlement européen vient de les qualifier d’ »obsolètes ».

Nous vous demandons d’adopter un nouveau décret fixant comme seuil d’exposition des valeurs de 0.6 volt par mètre, seuil, à même de protéger la santé des riverains.

- 2. Une grande campagne d’information et de sensibilisation au bon usage du portable

Si le principe de précaution s’impose en situation d’incertitude résultant d’un manque d’études scientifiques comme ce peut être le cas pour les antennes relais, nous considérons que les effets du portable, mieux connus grâce, notamment, au programme Interphone, vous imposent d’agir immédiatement en orchestrant une grande campagne de sensibilisation visant à promouvoir les bons usages susceptibles de réduire une exposition délétère à moyen terme.

- 3. Une interdiction de la commercialisation des portables aux publics sensibles

Une fois encore, l’absence de réglementation contraignante permet à n’importe quel industriel peu scrupuleux de commercialiser des portables destinés explicitement aux enfants et bébés. Il a fallu la ténacité de nos associations pour que trois portables pour enfants soient retirés de la vente. Nous vous demandons d’adopter un décret interdisant la vente des portables destinés aux enfants de moins de 14 ans et ce afin de garantir leur santé.

Nous nous tenons à votre entière disposition pour prolonger ce premier échange épistolaire en espérant que vous saurez être à l’écoute de nos revendications.

Dans l’attente d’une rencontre multi‐acteurs permettant de trouver les réponses qui conviendraient à l’ensemble des parties prenantes, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Secrétaire d’Etat, l’expression de nos sentiments distingués.

Janine Le Calvez, Présidente de Priartém

Stéphen Kerckhove, Délégué général d’Agir pour l’Environnement

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :