Report du Grenelle de la téléphonie mobile : de l’improvisation !
par Priartem et Agir pour l’Environnement
Le ministère de la Santé vient d’annoncer, pour la deuxième fois, le report du Grenelle de la téléphonie mobile au 23 avril 2009 (au lieu du 26 mars)

Sans explication et sans en informer les acteurs associatifs censés y participer, le ministère de la Santé semble fixer sa position dans la plus totale improvisation et opacité.

Les associations s’étonnent de voir la secrétaire d’Etat à l’Ecologie annoncer qu’elle rencontrera préalablement à ce Grenelle de la téléphonie mobile les opérateurs et ce en oubliant de solliciter les associations.

Cette façon de procéder semble laisser entendre qu’il y aurait des acteurs plus légitimes que d’autres.

Les associations demandent à être reçues par les ministres organisatrices de ce Grenelle de la téléphonie mobile.

Alors que le premier Ministre annonce, avant même que les débats n’aient eu lieu, que les antennes relais de téléphonie mobile ne feront pas l’objet d’une quelconque réglementation, et ce au nom d’assertions qui n’ont de scientifiques que le nom, les associations appellent l’Etat à organiser un débat multi-acteurs, sans exclusive, sans a priori et sans tabou.

Seul un débat pluraliste, transparent et contradictoire sera à même de répondre objectivement à l’inquiétude légitime des riverains d’antennes relais de téléphonie mobile.

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :