Quand les représentants des salariés de France-Télécom s’inquiètent des effets des radiofréquences et s’adressent à Priartem pour les éclairer !
par Priartem
Mardi 3 juin 2008, Janine Le Calvez, Présidente de Priartem et Daniel Oberhausen, délégué aux informations scientifiques de l’ONG, sont intervenus devant près de deux cents représentants syndicaux élus dans les CHSCT de deux établissements de France-Télécom, RSI et ROSI.

Le développement sans contrainte sanitaire du WiFi, des antennes-relais et de toutes les nouvelles applications associées au téléphone portable inquiète les représentants des salariés de l’opérateur historique de téléphonie. Concernés comme chaque citoyen par l’exposition aux rayonnements des portables, antennes-relais, bornes WiFi dans leur vie personnelle…, ils le sont sans doute plus systématiquement que les autres dans leur vie professionnelle et ce à un double titre. D’une part, la quasi-totalité des sites de France-Télécom sont équipés d’antennes-relais et le WiFi s’y développe largement. D’autre part, la question de la téléphonie est, par essence, au cœur de leur activité professionnelle.

Priartem a ainsi pu présenter sa position sur le WiFi, rendre compte des principaux résultats scientifiques qui fondent cette position et celle qui concerne l’ensemble du champ des radiofréquences et faire valoir, notamment sur le WiFi, les solutions filaires alternatives.

Mots-clés associés à cet article : Wifi
 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :