Lorsque la Ministre se met au service des industriels en piétinant les préoccupations de santé publique
par Priartem - Thème : La gestion des risques
JPG - 21 ko

La Ministre du développement numérique s’est permis, le 30 janvier, la veille du débat à l’Assemblée nationale sur la Proposition de loi de Laurence Abeille, d’intervenir lors de la cérémonie des voeux de la Fédération des Télécommunications pour les assurer du plein soutien du Gouvernement.

C’est dommage, sur la vidéo que l’on trouve sur le site de la FFT, on ne voit pas les mines que l’on suppose pourtant réjouies des opérateurs à l’écoute de « leur » ministre.

Nous avons souvent dénoncé la connivence entre les responsables politiques et les milieux industriels mais, là, il faut dire que Fleur Pellerin a fait très fort ! La coïncidence de calendrier est parfaite. Elle va répéter devant les industriels le discours de soutien sans nuance qu’elle va tenir le lendemain à l’Assemblée nationale. Après un tel engagement en leur faveur, on comprend l’acharnement de la ministre le lendemain à faire adopter le dépôt d’une motion de renvoi en commission du groupe socialiste. Quelques uns sont réticents qui voudraient faire introduire dans notre droit l’application du principe de précaution ?

La ministre est prête à utiliser tous les arguments : l’emploi, les finances, le progrès et y compris même en y ajoutant des éléments de démonstration totalement farfelus que les opérateurs lui ont soufflés et qu’elle a repris sans hésiter et surtout sans vérifier. Ainsi n’affirme-t-elle pas avec un sérieux péremptoire qu’ « « une personne qui téléphone pendant une demi-heure avec un téléphone collé à l’oreille est exposée à un niveau d’ondes équivalent à celui qu’elle aurait reçu en vivant pendant cinquante ans, sans jamais téléphoner, à proximité d’une antenne-relais.. » » Ce serait risible s’il ne s’agissait pas d’un dossier de santé publique qui concerne une très large majorité de la population et de façon de plus en plus précoce. Ce serait risible si n’existaient pas déjà de très nombreux éléments de la preuve d’effets sur nos organismes de l’exposition aux radiofréquences.

- Discours de Fleur Pellerin


- Voeux de la Fédération Française des Télécommunications, mercredi 30 janvier 2013, extrait du discours de son président, Pierre Louette :

« “A l’heure où le Gouvernement montre sa détermination dans le soutien à la filière numérique en se dotant d’un nouveau CNN, d’un Observatoire du Numérique et d’un Comité stratégique de la filière numérique rénové, je me réjouis donc, au nom de la Fédération, d’avoir des interlocuteurs politiques, en particulier au Gouvernement, tout à fait conscients des réalités de notre secteur et soucieux de lui permettre de tenir ses promesses en termes de croissance et de compétitivité du pays." »

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :