Hypersensibilité électromagnétique : l’ ANSES lance un Appel à Projet de Recherche
7 juillet 2013 - par Priartem et le Collectif des Electrosensibles de France - Thème : L’expertise scientifique :: L’hyperélectrosensibilité
Communiqué de presse – 8 juillet 2013

C’est avec une grande satisfaction que le Collectif des Electrosensibles et PRIARTEM ont appris le lancement par l’ANSES d’un Appel à Projet de Recherche consacré notamment à l’Hypersensibilité électromagnétique.

Après les avancées sur la prise en considération de ce sujet de santé publique par le Ministère de la Santé le 27 juin dernier, pour la prise en charge et la surveillance de cette pathologie (1), c’est au tour de la recherche d’avancer.

Cet appel à projets de recherche est lancé dans le cadre du programme national de recherche en Environnement-Santé-Travail et vise spécifiquement des sujets encore insuffisamment pris en compte dans les projets en cours, ou encore émergents en ce qui concerne la recherche en matière de radiofréquences et santé, comme les approches novatrices de l’hypersensibilité électromagnétique, la métrologie des champs électromagnétiques, la caractérisation des expositions.

« Les questions à la recherche sont concrètes et répondent à nos attentes » pointe Manuel Hervouet, co-fondateur du collectif des électrosensibles de France. «  Il s’agit de stimuler les équipes de scientifiques pour travailler sur les liens de causalité avec les expositions, les mécanismes et les marqueurs biologiques, le diagnostic, les aspects thérapeutiques ».

Sophie Pelletier, en charge de la veille scientifique au collectif se réjouit : « Des équipes de chercheurs se sont déjà tournées vers nous pour aborder le problème de façon pertinente en prenant en compte les spécificités de l’hypersensibilité électromagnétique. Beaucoup trop d’études, notamment les études de provocation, ont été conçues sur une approche inadaptée, caricaturale ou biaisée et ont ainsi conclu que les troubles seraient psychosomatiques. Nous avions besoin de nouvelles approches, l’ANSES nous offre cette opportunité. »

Janine le Calvez, présidente de Priartem se félicite que « l’ANSES s’est dotée de plates-formes de dialogue avec la société civile, ce qui nous permet de participer à la définition des orientations de recherche et d’être informés des travaux en cours. Cette ouverture se traduit clairement dans cet appel à projet et permettra, nous l’espérons, de rétablir la confiance entre la société civile et la recherche sur ce sujet particulièrement sensible ».

Communiqué de l’ANSES

Texte de l’APR

 [1]

Ondes électromagnétiques : vers une surveillance sanitaireLibération, 28 juin 2013

(1) - Dépêche AFP du 28 juin 2013 : Ondes électromagnétiques : vers une surveillance sanitaire


Contact presse :

Collectif des Electrosensibles de France - presse@electrosensible.org - www.electrosensible.org

Priartem : Janine Le Calvez : 01 42 47 81 54 - priartempdte@orange.fr - www.priartem.fr/

Mots-clés associés à cet article : Electrosensibilité
 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
5, Cour de la Ferme Saint-Lazare 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :