Gare de Rimard : des antennes-relais à quelques mètres des fenêtres des habitants !
- Thème : Les antennes contestées
Les riverains de la gare de Rimard à Montluçon (03) ont eu la désagréable surprise de découvrir un affichage de travaux annonçant la construction d’un pylône Orange de 22,40 m dans cette gare située en contrebas de leurs logements, ce qui placerait les émetteurs à quelques mètres de fenêtres de certains d’entre eux.
JPG - 592.4 ko

Le panneau, installé en avril 2008, ne présente ni n° d’autorisation de travaux ni date d’affichage. Pour l’instant, cette antenne n’a pas reçu d’autorisation d’émettre de l’Agence Nationale des Fréquences ( site cartoradio ). Aux deux personnes qui se sont adressées au service de l’urbanisme de la ville, il a été répondu qu’il n’existait pas d’autorisation de travaux.

Lundi 5 mai, une pétition refusant cette implantation a circulé dans le quartier, recueillant de nombreuses signatures.

L’association CIARTéME ainsi que le collectif régional PRIMA-Auvergne ( Pour la Régulation et l’Implantation Maîtrisée des Antennes-relais) soutiennent les habitants du quartier. En effet, M. le Maire, pendant la campagne des municipales, a accepté par courrier nos propositions de concertation préalable avec les riverains et de mise en place d’"un comité de suivi qui contrôlerait étroitement les opérations de déploiement des antennes".

Quant à l’autorisation de travaux qui "n’existait pas" le 5 mai, deux jours plus tard on "ne savait pas" au service d’urbanisme où elle était. Et on apprend par la radio (interview de Mme Allégrette, d’Orange, sur RMB), puis par la presse ( La Montagne, 10/5) qu’il existe depuis le 21 décembre ce fameux dossier qu’il a été impossible de consulter. Mme Allégrette déclare également qu’il manque encore à Oarnge certaines autorisations de la SNCF.

Au bout de deux mois sans réponse, l’autorisation a été tacitement accordée, sans que personne en ville ne le sache et alors même que nous étions reçus par le directeur général des services pour faire le point sur la question des antennes-relais début février. Le même déclare à "La Montagne"que la mairie " n’est pas forcément favorable" à ce projet de pylône.

Nous rappelons que depuis notre création, en 2002, notre objectif est d’appliquer le principe de précaution face aux ondes émises par les antennes-relais, en garantissant aux personnes de ne pas être exposées durablement à plus de 0,6Volts/mètre. Or cette valeur, qui serait très probablement dépassée dans les logements étant donnée la configuration plus que surprenante du projet d’antenne "surbaissée", recueille toujours dans le même courrier "l’accord de principe" de M. Dugléry .

Notre souhait est que le "cadastre électromagnétique" établi il y a quelques mois serve de base à un encadrement très strict des conditions d’implantation et d’émission des antennes-relais de téléphonie mobile.

Et que transparence et concertation soient des réalités.

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :