Espagne : pétition de scientifiques réclamant un abaissement des valeurs limites d’exposition
par Priartem
Cette déclaration est signée notamment par José Manuel Rodriguez Delgado, professeur à l’Université de Yale, ancien chercheur de la NASA spécialiste des CEM, José Luis Bardasano, Directeur du département des spécialités médicales de l’Université d’Alcala, Maria Jésus Azanza professeur de magnétologie à l’Université de Saragosse, José de la Hoz, cardiologue, Ceferino Maestu, professeur à l’Université d’Alcala, Luis Ramos et Gomez Peretta, chercheurs et médecins…

Un groupe de scientifiques espagnols a lancé avant l’été 2002 une pétition intitulée « déclaration d’Alcala » sur la contamination électromagnétique et la santé publique.

Elle appelle le Gouvernement espagnol à appliquer le principe de précaution en baissant les valeurs limites d’exposition aux émissions des antennes-relais de téléphonie mobile.

Elle dénonce les normes actuelles (identiques en Espagne et en France, ndlr ) fondées exclusivement sur les effets thermiques et ignorant totalement les effets athermiques des ondes électromagnétiques des ondes émises par les antennes-relais.

Cette déclaration cite les altérations causées à l’organisme.

Mots-clés associés à cet article : Europe
 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :