"Des citoyens très responsables"
19 juin 2009 - par Priartem et Agir pour l’Environnement

Téléphonie mobile : les associations légitimées par les citoyens !

Communiqué de Presse de Priartem et Agir pour l’Environnement

Suivi de la réaction de Denis Beaupin (Maire adjoint à la mairie de Paris)

A la grande satisfaction des associations, la conférence de citoyens menée à Paris sur les questions de téléphonie mobile conclut, quasiment mot pour mot, aux mêmes demandes que celles portées par les associations depuis de nombreuses années.

Ces conclusions démontrent que les demandes légitimes défendues par les associations correspondent bien aux aspirations citoyennes. Les associations se félicitent de ces conclusions sages et raisonnables et appellent le Maire de Paris à les traduire rapidement dans la charte parisienne relative à la téléphonie mobile.

L’expérience amène les associations à être tout particulièrement vigilantes afin que le lien unissant « débat public » et « décision politique » ne soit pas un chainon manquant. Il serait particulièrement inacceptable que la Mairie de Paris, après avoir voulu cette conférence de citoyens, ne s’engage pas à traduire dans les faits l’intégralité des conclusions des citoyens parisiens.

Les associations appellent une fois encore le Ministère de la Santé ainsi que les parlementaires à réglementer sérieusement le développement de la téléphonie mobile, notamment en baissant les seuils d’exposition des antennes relais à 0,6 V/m, contre 41 et 58 volts par mètre à ce jour. Ce qui est possible à Paris doit l’être également sur tout le territoire national.

En présence de :

Janine LE CALVEZ - Priartém

Stéphen KERCKHOVE - Agir pour l’Environnement


L’expertise citoyenne éclaire les élus

Ce jeudi 18 juin viennent d’être rendus publiques les conclusions de la conférence de citoyens organisée par la Ville de Paris sur « ondes, santé, société ».

Lorsque j’avais lancé l’idée de cette initiative, reprise depuis par la majorité municipale, l’objectif était clair : sortir de la guerre de tranchées entre opérateurs et associations de riverains et de défense de l’environnement, en utilisant les outils de démocratie moderne, pour tenter de dégager des pistes nouvelles de compromis entre utilité d’une technologie dorénavant largement utilisée et diminution des risques.

Au vu des conclusions rendues, l’objectif est largement atteint. On ne peut qu’être frappés par la modération et en même temps la justesse des préconisations du panel de citoyens. Comme chaque fois que cette méthode est utilisée, émane de ces conclusions une forme de sagesse, de doute, de modestie, mais qui n’altère en rien le sentiment de responsabilité des citoyens - voire même l’accroît - pour tenter de trouver le juste équilibre entre risques et bénéfices.

En préconisant, comme têtes de chapitres de leurs recommandations, « une ville numérique responsable », « des lieux publics sans ondes », « Paris exemplaire avec un seuil de 0,6 v/m », « usages et prévention à l’école du téléphone portable », « développer le savoir vivre ensemble dans les transports en commun », « vers une mutualisation des réseaux », « création d’une entité de contrôle et de suivi de la Ville de Paris (type Airparif) », « une information citoyenne, complète et compréhensible par la Mairie de Paris », « l’engagement de la Ville dans la recherche » et « vers une reconnaissance de l’intolérance aux champs électromagnétiques », le panel de citoyens trace une feuille de route ambitieuse pour la municipalité. Aucun champ n’est ignoré. Les mots sont soigneusement pesés. Mais la volonté est claire, malgré les incertitudes, que s’applique le principe de précaution dans la Capitale.

Tout l’intérêt des conférences de citoyens réside dans ces recommandations équilibrées. Encore faut-il, pour qu’elles aient un sens et deviennent l’un des outils reconnus d’expertise au service des pouvoirs publics, que ces recommandations soient suivies d’effet. C’est maintenant notre responsabilité, notre engagement.

Denis Baupin

Maire Adjoint de Paris

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
5, Cour de la Ferme Saint-Lazare 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :