Déclaration du rapporteur de l’APCE : "Les indications de l’OMS confirment le danger potentiel des champs électromagnétiques "
1er juin 2011 - par Autre - Thème : La gestion des risques

Strasbourg, 01.06.2011

« Je me réjouis de l’annonce faite hier par le Centre International de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS, qui estime que l’usage des téléphones portables devait être considéré comme peut-être cancérogène pour l’homme », a déclaré aujourd’hui Jean Huss (Luxembourg, SOC), auteur du rapport sur le danger potentiel des champs électromagnétiques et leur effet sur l’environnement, sur la base duquel une résolution de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a été adoptée vendredi dernier.

« Les indications de l’OMS confirment les éléments contenus dans mon rapport  », a ajouté M. Huss. « J’insiste sur la nécessité de renforcer la protection des enfants et de mettre en place une prévention active de ce risque. Des campagnes de sensibilisation des enseignants et des parents doivent être rapidement mises en œuvre, afin de les mettre en garde contre une utilisation précoce et prolongée des téléphones portables chez les jeunes », a conclu M. Huss.

Rapport

Résolution

Résolution 1815 (2011) de l’APCE (version anglaise)

L’Assemblée comprend 318 membres issus des parlements nationaux des 47 Etats membres.
- Président : Mevlüt Çavusoglu (Turquie, GDE)
- Secrétaire général de l’Assemblée : Wojciech Sawicki.
- Groupes politiques : PPE/DC (Groupe du Parti populaire européen) ; SOC (Groupe socialiste) ; GDE (Groupe démocrate européen) ; ADLE (Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe) ; GUE (Groupe pour la gauche unitaire européenne).

Mots-clés associés à cet article : International
 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
5, Cour de la Ferme Saint-Lazare 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :