Antennes relais de la Rue des portes blanches (Paris 18e) Orange passe en force : carton rouge !
par Priartem et Agir pour l’Environnement - Thème : Les antennes contestées
Communiqué de presse Priartem/Agir pour l’Environnement

Alors que la Mairie de Paris a annoncé récemment que l’installation contestée d’antennes relais, rue des Portes blanches dans le 18ème arrondissement parisien ne se ferait pas, l’opérateur vient de passer en force en débutant les travaux. Ce jusqu’au-boutisme met en danger le processus de concertation initié par la charte parisienne sur les antennes relais, qui ne peut fonctionner dans une telle ambiance conflictuelle car il doit reposer sur le respect des acteurs.

Quand la parole des élus vaut moins que l’intransigeance des opérateurs, la confiance ne peut plus être au rendez-vous. Pour les associations, en l’état actuel, la charte parisienne est désormais caduque puisque le passage en force de l’opérateur s’apparente à un carton rouge qui exclut de fait toute possibilité de dialogue.

Alors que les riverains de ce projet d’antennes relais se sont mobilisés à plusieurs reprises, Orange, une fois de trop, a privilégié le rapport de force à la nécessaire concertation. Les associations en tirent tous les enseignements en suspendant leur participation à la commission de concertation mise en place dans le cadre de la charte parisienne sur les antennes relais. Elles ne reprendront leur place qu’à la seule condition que la Mairie accepte enfin de jouer son rôle de médiateur… ce qu’elle a oublié de faire depuis plusieurs mois.

Pour Agir pour l’Environnement et Priartém, le peu d’implication, voire le désintérêt de la Mairie de Paris depuis un an et demi sur la question des antennes relais a pour résultat de laisser aux opérateurs la possibilité d’imposer des installations contestées.

Six mois, jour pour jour après la conférence de citoyens sur les antennes relais dont les conclusions demandent aux élus parisiens d’abaisser les seuils d’exposition et améliorer la concertation, les associations ne peuvent que constater qu’Orange a une bien étrange façon de fêter cet anniversaire. Quinze jours avant le renouvellement théorique de la charte parisienne, la Mairie de Paris n’a même pas encore commencé à consulter les parties prenantes, dénotant son peu d’intérêt pour cette question hautement conflictuelle.

Contact presse :

> Stéphen KERCKHOVE - Agir pour l’Environnement - Tél. 01.40.31.02.99

> Janine LE CALVEZ - Priartém - Tél. 01 42 47 81 54

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :