Téléphonie mobile : les Sénateurs en retard d’un Arrêt !
par Priartem et Agir pour l’Environnement - Thème : La réglementation
En rejetant l’amendement n°590 déposé par Marie-Christine Blandin relatif à l’exposition des riverains d’antennes relais, la majorité sénatoriale a une fois encore fait la preuve de son incapacité à écouter les voix de plus en plus nombreuses appelant à une prise en compte du principe de précaution en matière de téléphonie mobile.

Alors que la Cour d’appel de Versailles vient de condamner Bouygues à démonter une antenne relais au nom du principe de précaution, les Sénateurs demeurent sourds aux inquiétudes légitimes des riverains d’antennes relais. Agir pour l’Environnement et Priartém regrettent que la majorité sénatoriale n’ait pas saisi l’occasion offerte par la justice pour enfin réglementer un secteur industriel, la téléphonie mobile, qui ne brille pas par son écoute et sa transparence.

Agir pour l’Environnement et Priartém appellent l’ensemble des citoyens à se mobiliser en participant massivement à la Cyberpétition mise en ligne sur www.tchermobile.org. Cette pétition réclame que dans le cadre des débats entourant le projet de loi dit Grenelle2, les parlementaires prennent conscience des risques potentiels liés à une exposition chronique aux champs électromagnétiques émis par la téléphonie mobile afin de réduire les valeurs d’exposition limite à 0.6 volt/mètre

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :