S’informer pour ne pas subir : Daniel Oberhausen est invité le jeudi 30 avril à Montluçon
- Thème : Les antennes contestées
Dans cette ville, Orange a décidé de montrer ses muscles en déployant tous azimuts de nombreuses antennes en quelques jours au moment du déclenchement du Grenelle de la téléphonie mobile, sans hésiter à négliger des règles de sécurité élémentaires sur ses chantiers, mardi 21 avril dans la nuit, ou encore ce lundi 28 avril.
JPG - 635.2 ko
un minuscule périmètre de sécurité, aucun affichage

Une main courante a été déposée.

Pourquoi tant d’improvisation ?

L’argumentation de Mme Brigitte Allégrette, représentante d’Orange, selon laquelle il est difficile de téléphoner dans le quartier depuis l’enlèvement des antennes du lycée voisin, celle du maire, selon laquelle ce démontage aurait même créé une "zone blanche" ( Montluçon notre ville n° 589 pp4-5) sont à remiser aux oubliettes : rien ne justifie ce chantier précipité.

JPG - 235.4 ko
extrait du constat d’huissier
JPG - 245.8 ko
2e extrait du constat d’huissier

L’opérateur veut poser ses pions alors qu’il n’y a pas de besoin de couverture urgent, comme le montre ce constat d’huissier établi à notre demande : même en intérieur tout au fond du creux où est située la gare de Rimard, on a amplement assez de barrettes pour téléphoner.

Outre le recours à la justice, les riverains veulent continuer à s’informer et à informer pour agir, c’est pourquoi Daniel Oberhausen, chargé de l’information scientifique à PRIARTéM, se rendra la gare de Rimard jeudi 30 avril à 15h, ainsi que d’autres sites, avant de tenir une conférence débat toujours jeudi 30 avril à 20 h 30, au rez-de chaussée de la maison des associations, 12, rue des Grands-prés à Montluçon.

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :