Présentation des collectifs de riverains à St-Denis
Découvrez l’action des collectifs « Non aux antennes relais Ursulines-Connoy » et « Antennes2geyter »

En ce début d’année 2006, à Saint-Denis, deux collectifs de riverains, habitants, parents d’élèves se sont constitués. L’un « Non aux antennes relais Ursulines-Connoy » a appris insidieusement et sans aucune concertation, l’implantation de deux antennes relais en centre-ville. Elle a obtenu de la Mairie qu’elle retire les autorisations de travaux litigieuses. Mais cette décision a elle-même été attaquée par les opérateurs. A ce jour, l’implantation d’une des deux antennes est totalement annulée. Quant à l’autre, elle a obtenu son autorisation de mise en conformité du local technique cet été. Les opérateurs promettent de ne rien faire avant un an.

L’autre collectif « Antennes2geyter » supporte depuis déjà plus de dix années, les rayonnements d’antennes relais installées sur son toit. Alors que nous sommes un certain nombre à nous plaindre de problèmes de santé depuis que nous sommes exposés, alors que dans l’environnement immédiat se trouvent deux crèches, une école maternelle, une école élémentaire et un collège qui comptabilisent un très grand nombre d’enfants, l’opérateur de téléphonie mobile tente de passer en force le 30 mai 2006, sans en avertir les habitants pour modifier cette implantation en ajoutant des armoires électriques et augmenter le réseau. Les deux collectifs mandatés par l’association Priartém ont été accompagnés de riverains, habitants, associations et ont eu le soutien efficace de deux élus de la ville pour bloquer l’installation qui n’a pas eu lieu.

Après cinq séances de discussions avec les opérateurs pour l’élaboration d’une charte de bonne conduite au sein de Plaine Commune (agglomération de 8 communes) avec pour slogan « ce qui vaut pour Paris, vaut pour sa banlieue », nous en sommes arrivés à une situation de blocage car les opérateurs ne veulent rien céder. Nous apprenons par hasard le 28 novembre 2007, qu’une instance départementale vient d’être créée par le Préfet de Seine-Saint-Denis le 2 novembre dernier. La première réunion a eu lieu le 4 décembre 2007, nous n’étions pas invités...

Stéphanie Prigl d’Ondel, coordinatrice PRIARTEM

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :