Une étude de cas préoccupante concernant les effets spécifiques des ondes produites par les compteurs intelligents sur la santé
par Traduction Priartem - Thème : Information scientifique :: La gestion des risques

Alors que Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie, vient à nouveau de vanter les effets escomptés sur l’emploi (plus d’un millier a-t-il déclaré pas plus tard que cette semaine au Sénat), une étude considérée par l’Association Américaine de Médecine Environnementale comme scientifiquement robuste, met en évidence les effets de l’exposition aux rayonnements électromagnétiques des compteurs dits intelligents. L’auteur de cette étude, Le Dr Fédérica Lamech conclut même que ceux-ci « peuvent avoir des caractéristiques propres qui entraînent l’apparition de symptômes à des niveaux d’exposition très faibles.  »

Ceci est tout à fait préoccupant et montre une fois de plus la nécessité d’études d’impact sérieuses avant la commercialisation de toute nouvelle application de télécommunications sans fil.


Académie américaine de médecine environnementale

Etude de cas sur les effets des compteurs dits intelligents Fondée en 1965 comme association à but non lucratif, l’Académie américaine de médecine – AAEM – est une organisation internationale qui réunit des médecins et des scientifiques intéressés par la relation complexe entre l’environnement et la santé.

Des médecins de l’AAEM et des médecins dans le monde entier ont traité des patients qui rapportaient des effets néfastes sur la santé à la suite de l’installation de compteurs dits intelligents qui émettent des radiofréquences.

La littérature scientifique issue des revues à comité de lecture démontre une corrélation entre l’exposition aux RF et des maladies neurologiques, cardiaques ou pulmonaires aussi bien que des désordres dans les fonctions de reproduction, des dysfonctionnements du système immunitaire, de cancers et d’autres effets sanitaires. La preuve est irréfutable. En dépit de cet état des connaissances, des voix s’élèvent qui prétendent que les études corrélant les émissions de compteurs dit intelligents et des effets néfastes pour la santé n’existent pas.

L’AAEM a reçu une étude de cas soumise par le Docteur Fédérica Lamech, MBBS, « « symptômes autodéclarés apparus suite à l’exposition aux radiofréquences émises par des compteurs sans fil à Victoria ». L’AAEM soutient cette recherche. Il s’agit d’une étude bien documentée portant sur 92 cas qui est scientifiquement valide. Elle démontre clairement les effets néfastes sur la santé humaine des émissions des compteurs numériques.

Les symptômes rapportés dans cette étude de cas sont en corrélation non seulement avec les observations cliniques des médecins environnementaux mais aussi avec la littérature scientifique. Il a été montré, par des études en double aveugle, que beaucoup des symptômes rapportés tels que fatigue, maux de têtes, palpitations, vertiges et d’autres symptômes étaient provoqués par l’exposition à un champ électromagnétique.

Il est très important de souligner que les données issues de cette étude de cas indiquent que « dans la plupart des cas » il n’y avait pas d’hypersensibilité aux champs électromagnétiques avant l’installation des compteurs. Le docteur Lamech conclut que les compteurs intelligents « peuvent avoir des caractéristiques propres qui entraînent l’apparition de symptômes à des niveaux d’exposition très faibles. »

Il s’agit de la première recherche de cette nature, démontrant clairement la corrélation entre les compteurs sans fil et les effets néfastes sur la santé.

En se fondant sur les résultats de cette étude de cas, l’AAEM appelle :

- au développement de nouvelles recherches sur les effets sur la santé des compteurs dits intelligents ;
- à la prise en compte des considérations sanitaires concernant les compteurs dits intelligents ;
- à la réduction des émissions des RF des compteurs intelligents y compris en maintenant des compteurs analogiques ;
- à un moratoire sur les compteurs intelligents et au développement d’une technologie plus sûre ;
- à la prise en compte par les médecins dans l’approche de la maladie, dans le diagnostic et dans traitement de leurs patients du rôle des RF.

Revu par le Bureau des directeurs de l’AAEM le 23 octobre 2013

Traduction Priartem


PDF - 337 ko
Texte original
Mots-clés associés à cet article : Avis de médecins :: Compteurs "intelligents" :: International
 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :