L’association de quartier de la Croix des Moines
- Thème : Les antennes contestées
L’association de quartier La Croix des Moines se bat contre la présence d’un pylône SFR sur un terrain municipal qui flanque ce lotissement tout neuf. Lusigny est en pleine campagne, il y a tant d’autres possibilités !

L’Association du quartier de la Croix des Moines de LUSIGNY a été créée en 2005. Elle concerne un quartier de 50 habitations. Elle a pour vocation de maintenir une veille concernant la préservation de l’environnement du quartier, et de sa qualité de vie.

Les deux préoccupations majeures sont actuellement une antenne relais de téléphonie mobile et une station d’épuration des eaux usées hors normes qui répand dans le quartier des odeurs nauséabondes. Le Conseil municipal de Lusigny a accordé à l’opérateur S.F.R. d’implanter une antenne relais de téléphonie mobile sur un terrain municipal. Cette implantation a été votée sans concertation de la population, sans information publique de l’opérateur auprès de la population lusignoise. Elle n’a fait l’objet d’aucun commentaire dans le bulletin municipal de la commune, ni dans une des lettres municipales publiées à l’époque et distribuées dans les boîtes aux lettres des administrés. Elle a fait l’objet bien évidemment d’un affichage placardé en mairie et sur la voie publique... l’impasse qui mène au cimetière de la commune !

Depuis sa mise en service en 2004, plusieurs rencontres avec les élus de la commune ont eu lieu et plusieurs courriers ont été adressés à M. le Maire dans l’objectif d’obtenir que soit déplacée l’antenne relais sur le territoire de la commune, en un point éloigné de tout lieu de vie, à une distance préconisée par le projet de loi sur la réglementation de l’implantation des antennes relais de téléphonie mobile, et en application du principe de précaution...

La dernière rencontre avec M. le Maire de Lusigny et son 1er adjoint a eu lien en juin dernier. L’objectif de cette rencontre était d’attirer leur attention sur l’échéance du bail entre l’opérateur S.F.R. et la mairie de LUSIGNY. Le bail, d’une durée de 5 ans expire en 2009 . Si la mairie consent à le résilier, elle a un préavis d’un an. Les dirigeants de l’Association ont souligné le délai restant pour prendre une décision , soit avant juillet 2008. Ils leur a été répondu par M. le Maire " alors, vous verrez ça avec la nouvelle équipe municipale" !

Néanmoins M. le Maire a proposé de débattre de la question au prochain conseil municipal. La question n’a été évoquée qu’au conseil municipal de novembre par la lecture du courrier adressé à la Mairie par les dirigeants de l’association rapportant l’entrevue de juin et les engagements du Maire... le compte -rendu de ce conseil municipal ne fait état que de la lecture du courrier et ne rapporte rien du débat qu’il est supposé avoir suscité. En revanche, il indique qu’un courrier a été adressé à l’opérateur sans préciser quel était l’objet de ce courrier.

Les dirigeants de l’association ont rencontré les candidats aux élections législatives de leur circonscription, ont rencontré leur nouveau député, M. Guy CHAMBEFORT début novembre. Ils ont rencontré les candidats aux élections cantonales partielles du canton de CHEVAGNES, dont M. André Jardin, le Maire de LUSIGNY... A l’occasion d’une des réunions publiques de ce dernier, Patricia MIRA, la présidente l’a interpelé au sujet du dossier de l’antenne de téléphonie mobile de sa commune, lui précisant qu’elle aurait apprécié être destinataire d’une copie de la lettre adressé à l’opérateur. Il s’y est engagé en évoquant l’hypothèse toutefois qu’un privé pourrait accepter sur son terrain l’antenne de l’opérateur, et que dans ce cas, la mairie n’y pourrait rien, sans manquer de préciser le nom du propriétaire supposé y être favorable... les terres agricoles en face de la maison de la présidente de l’association ! A l’occasion d’une tombola organisée par l’association ,proposée par du porte-à porte le 2 décembre dernier aux riverains du quartier de la Croix des Moines, la Président et le secrétaire de l’association ont rencontré, une des conseillères municipales habitant le quartier. N’ayant toujours pas connaissance du courrier adressé par la Mairie à l’opérateur, ils ont profité de l’occasion pour lui en parler et elle a promis d’en parler à M. le Maire dès le jeudi suivant à l’occasion d’une commission à laquelle elle devait participer.

En effet, la présidente a reçu copie de ce courrier le 11 décembre 2007. Il s’agit d’un courrier rédigé et signé par le 1er adjoint du Maire de Lusigny, M. Alexndre DAVID-LALOT. Un courrier non nominatif, adressé à la "Direction S.F.R." (comme si la Mairie ignorait qui est son interlocuteur pour l’antenne relais implantée sur sa commune !). Comme ce courrier est très court, il peut être ici rapporté dans son intégralité.

"Objet : implantation du relais"

(Pas de titre)

"Suite à une question liée à l’implantation du relais installé à l’entrée est de notre bourg, nous vous demandons de bien vouloir étudier toutes les possibilités de déplacement qui pourraient être envisagées,sans nuire à la qualité du service.

Dans l’attente du résultat de votre étude et des suggestion de repostionnment, nous vous remercions par avance et,

Nous vous prions d’agréer nos sincères salutations".

M. André JARDIN n’a pas été élu Conseiller générale du Canton de CHEVAGNES. L’élu est Alain LOGNON, maire de BEAULON (P.C.F.), quia manifesté son intérêt pour la question des implantations des antennes relais.

Nous allons prochainement le rencontrer. pour plus d’informations, vous pouvez me contacter grâce au site PRIARTéM.

Patricia MIRA

présidente de l’association de quartier

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :