L’AMF et l’AFOM veulent la transparence et la concertation... sans les associations !!!
par Priartem et Agir pour l’Environnement

Communiqué de presse du 28 avril 2004, co-signé avec Agir pour l’Environnement

Téléphonie mobile / Guide des bonnes pratiques

L’Association des Maires de France et l’Association Française des Opérateurs Mobiles ont présenté, au cours d’une conférence de presse organisée, ce matin, un Guide des bonnes pratiques "encadrant" l’implantation des antennes-relais de téléphonie mobile. L’accès à cette conférence de presse a été explicitement refusé aux représentants des associations par ses organisateurs.

Cet incident est révélateur, à lui seul, des intentions profondes des signataires de ce Guide. La transparence et la concertation sont de simples thèmes de communication et non des thèmes essentiels d’action. Or, transparence et concertation ne se décrètent pas lors de conférence de presse à huis clos, elles se construisent patiemment avec les acteurs de terrain que sont les associations de riverains et de protection de l’environnement.

Les associations déplorent ainsi le préalable exclusif ayant conduit l’AMF et l’AFOM à rédiger un Guide de bonne conduite sans aucune concertation avec les associations mobilisées.

A la lecture de ce Guide, force est de constater que les opérateurs tentent, une nouvelle fois, de gérer une crise latente, sans remettre fondamentalement en cause leur protocole d’implantation. C’est ainsi que les opérateurs ne s’engagent toujours pas à baisser les seuils d’exposition du public au champ électromagnétique, maintenant des niveaux d’exposition inacceptables de 41 et 58 volts par mètre alors qu’une récente étude hollandaise officielle indiquait des effets sur le bien être à la suite d’une exposition de 45 minutes à 0,7 volt par mètre.

Agir pour l’Environnement et Priartém rappellent qu’elles considèrent que la controverse entourant la téléphonie mobile relève d’une gestion sanitaire dont la responsabilité incombe directement au Ministère de la Santé et elles dénoncent l’absence flagrante et irresponsable de celui-ci sur ce dossier depuis de nombreuses années.

Les deux associations appellent leurs adhérents à rapidement prendre contact avec leur Maire afin d’obtenir l’ensemble des plans de déploiement répertoriant les projets d’implantations à venir afin de contester touteconcentration d’installation sur un seul et même site et réclamer une véritable concertation préalable ne préjugeant pas du résultat de cette concertation.

Contacts presse : Stéphen Kerckhove - Agir pour l’Environnement - 0140310299

Janine Le Calvez - Priartém – 0142478154

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :