Effets des micro-ondes de la téléphonie mobile sur les gènes des plantes.
par Priartem
Des chercheurs de l’université de Clermond-Ferrand démontrent les effets des micro-ondes de la téléphonie mobile sur les plantes et ce à des valeurs faibles (5 V/m) et après des expositions courtes (5 à 15 minutes)

Objet de la recherche :

Une équipe de l’ERTAC, Laboratoire spécialisé sur les recherches en biologie moléculaire, a développé une recherche sur les effets des micro-ondes de la téléphonie mobile sur les gènes des plantes.

Les résultats de ces recherches ont déjà fait l’objet de plusieurs publications dans des revues à comité de lecture. !

Références :

A. Vian et al., « Microwave irradiation affects gene expression in plants », Plant Signalling et Behavior, 2006, Vol. I Issue 2. A. Vian et al., »Electromagnetic fields (900 MHz) evoke consistent molecular responses in tomato plants », Physiol. Plant., 2006, 128, 283-288. E. Beaubois et al. « Intercellular communication in plants : evidence for two rapidity transmitted systemic signals generated in response to electromagnetic fields stimulation in tomato » Plant.Cell and Environment, 2007, 30, 834-844. D. Roux et al., « High frequency (900 MHz) low amplitude (5 V/m) electromagnetic fields : a genuine environmental stimulus that affects transcription, translation, calcium and energy charge in tomato », Planta, 2008, 227-883-891

Développés dans le cadre d’une ACI financée par le Ministère de la recherche, ces travaux ont bénéficié, jusqu’ici, en France, de peu de publicité et sont absents eux aussi des rapports d’expertise récents. Pourtant, selon les auteurs de cette recherche, le système génétique des végétaux est comparable à celui des animaux et à celui des humains « Les végétaux constituent de par leur immobilité, la disponibilité de nombreux mutants physiologiques et leur extrême sensibilité aux variations environnementales d’excellents modèles d’études » écrivent les auteurs de la recherche dans le compte-rendu de leurs travaux devant le comité de pilotage de l’ACI.

Méthode :

Exposition de plants de tomates à un rayonnement identique à celui d’un GSM 900 MHz à des valeurs de champs allant de 5 V/m à 40 V/m durant des expositions variant de 2 à 10 minutes.

Choix d’une méthode permettant de rendre compte de manière immédiate de l’exposition aux rayonnements en mesurant, par PCR quantitative en temps réel, l’accumulation d’ARN messager connus pour s’exprimer à la suite de perturbations environnementales ;

Résultats :

A la fréquence de 900 MHz, la stimulation électromagnétique induit une réponse :

- immédiate (mesurable dès la fin de la stimulation ,
- rapide (son maximum est atteint après 5-15 minutes)
- forte (accumulation d’ARN 3-7 fois plus importante)
- mesurée pour de nombreux gènes de stress
- indépendante de l’amplitude du signal (réponse sensiblement identique pour une amplitude de stimulation de 5 V/m et de 40 V/m)
- très sensible au métabolisme du calcium

Les chercheurs observent que cette répons est très comparable à celle prenant place après une blessure (mêmes gènes impliqués, amplitude d’accumulation des ARN messagers similaires, réponse systémique – observée dans l’ensemble de la plante lorsqu’une partie seulement est exposée…)

Ces résultats montrent donc que les champs électromagnétiques de faible amplitude sont capabes d’induire de manière immédiate une accumulation des transcrits de gènes impliqués dans les réponses des végétaux aux stress environnementaux. Cette réponse est systémique.

Ces résultats, concluent les auteurs, définissent une méthodologie novatrice permettant d’établir un lien formel entre les rayonnements de la téléphonie mobile et une réponse physiologique immédiate, éliminant de fait toute ambiguïté liée à l’intervention de facteurs externes à l’expérience ou de paramètres subjectifs difficiles à contrôler.

Mots-clés associés à cet article : effets génotoxiques
 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :