Dans un livre, les victimes des ondes témoignent pour une loi réellement protectrice
par Priartem et le Collectif des Electrosensibles de France - Thème : L’hyperélectrosensibilité
Communiqué de presse – 21 janvier 2014. Dans un livre, les victimes des ondes témoignent pour une loi réellement protectrice - lettre ouverte, demande aux députés

Le 23 janvier, les députés sont appelés à débattre d’une proposition de loi sur les ondes électromagnétiques.

Les électrosensibles entendent faire entendre leur voix en rendant public un livre de témoignages préfacé par l’écrivain Jean-Yves Cendrey, tombé malade en 2012.

Ce livre en ligne de plus de 110 récits, illustre à la fois la variété des situations de chacun mais aussi les grandes constantes que l’on retrouve partout, dans le monde entier.

Ils sont les signes que les effets des ondes sont sous-estimés depuis longtemps et ne sont, c’est à craindre, que la partie émergée de l’iceberg puisque les études les plus récentes font état de plusieurs pour-cents de population concernés.

Le collectif des électrosensibles de France, membre de l’association nationale Priartem, dans une lettre ouverte, demande aux députés de mesurer l’urgence de la situation et les appelle à voter la proposition de loi en la renforçant le plus possible.

Par la promotion du ruban jaune, nous voulons faire prendre conscience que chacun peut voir sa vie basculer, du jour au lendemain parce que sa tolérance aux ondes électromagnétiques s’est effondrée et que tous, nous sommes concernés par l’émergence de cette pathologie environnementale. Nous devons tous nous interroger sur nos usages quotidiens et de la façon dont les choix technologiques sont faits.

Symbolisant le canari*, sentinelle de l’environnement, le ruban jaune représente l’espoir d’un monde où tous pourront vivre sans être contraints de fuir ou de se terrer chez soi.

Tous ceux qui se sentent concernés par cette épidémie silencieuse sont invités à le porter en signe de solidarité et à le diffuser comme vecteur de sensibilisation.


- Vers le livre de témoignages
- Lettre ouverte aux députés (en cours d’envoi)
- Analyse de la proposition de loi
- Proposition d’amendements

* avant l’invention des appareils de mesures capables de détecter de faibles niveaux de pollution, les mineurs utilisaient des canaris pour les alerter de la présence de gaz mortels.


Dossier complet en pdf

PDF - 116.8 ko
Communiqué
PDF - 126.6 ko
Lettre ouverte aux députés
PDF - 93.6 ko
Amendement loi L. Abeille

Le collectif - 09 53 88 47 79 / 09.72.35.48.05 - presse@electrosensible.org - www.electrosensible.org

P.R.I.A.R.Té.M - 01 42 47 81 54 - priartempdte@orange.fr - www.priartem.fr

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :