Création d’un collectif à Cormontreuil
par Presse - Thème : Les antennes contestées

Antenne relais : les riverains s’organisent en collectif

L’Union - l’ArdennaisPublié le lundi 24 janvier 2011

Antenne relais : les riverains s’organisent en collectif

80 personnes se sont rassemblées samedi au pied de l’antenne rue Méhaut-Dupont.

FISMES (Marne). Le collectif contre l’antenne relais reste mobilisé. Il souhaite avoir des réponses à ses questions et une réflexion sur d’autres solutions.

ILS ont découvert l’antenne le vendredi. Lundi, ils ont contacté le maire (notre édition du 19 janvier). Mardi, le blog était créé (*), des tracts distribués. Les riverains ont obtenu de la mairie qu’elle demande de suspendre la mise en activité de l’antenne. La municipalité organisera une réunion d’information vendredi 28.

« Nous demandons une réunion contradictoire le 4 février (heure à préciser) faisant intervenir Orange et Priartem, une association qui milite pour la recherche d’une implantation réfléchie des antennes relais », explique Pascal Couvreur aux habitants venus se rassembler au pied de l’antenne ce samedi. « La communication de la mairie sur ce point a été quasiment inexistante » : le bulletin municipal d’août 2010 indique « Bail d’occupation par France Télécom pour antenne relais ». Le lieu d’implantation n’est pas précisé. Le compte rendu du conseil fait mention d’un « bail commercial de 12 ans signé avec France-Télécom pour permettre la transmission des ondes de téléphonie 3G » et d’un « loyer de 6 500 euros nets annuel perçu par la collectivité ». Toujours aucune précision du lieu.

Questions et inquiétudes

Le collectif attend des réponses à ses questions. Pourquoi n’avoir pas mis de connexion filaire ? « On peut penser que la mairie préfère autoriser une antenne qui rapporte un loyer que de payer des travaux de connexion par du filaire. » Y a-t-il eu une étude d’implantation ? « Les opérateurs préfèrent s’implanter sur des terrains viabilisés (économie), l’antenne étant sécurisée par la présence de témoins. »

Jacques Toussaint, président de l’association qui gère la Maison d’accueil spécialisée (située à 150 m) est inquiet : « Le personnel et les familles ont bien assez de problèmes de santé à régler comme ça ! ». Aux inquiétudes sanitaires s’ajoute la question financière : « La présence d’une antenne fait diminuer la valeur de nos habitations de 15 à 30 % ». « Est-ce que les parents vont encore me confier leurs enfants à la rentrée ? », se demande une assistante maternelle qui réside tout près. « Il n’y a personne de la mairie ? », lance un participant. Il y a bien un élu : passionné de photos, il mitraille à titre privé. Quelqu’un évoque le déplacement de l’antenne au lieudit « Les Montepillois » et cela fait sourire : c’est le lieu d’implantation du futur cimetière ! Une pétition circule. On évoque l’éventualité d’un sit-in devant le collège ou de marche pour bloquer l’accès aux commerces : affaire à suivre…

(*)cormontreuil. blog4ever.com

Mots-clés associés à cet article : Mobilisation
 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :