Appel des médecins internationaux 2012
par Autre - Thème : Information scientifique :: La gestion des risques
Traduction par Priartem

Appel des médecins allemands 2012

Il y a dix ans, les médecins de l’appel de Fribourg ont interpelé leurs collègues, le public et les politiques et responsables de la santé publique parce qu’ils étaient profondément préoccupés par la santé de leurs concitoyens. Cet appel de médecins dans lequel ils ont vigoureusement mis en garde contre les dangers des rayonnements sans fil, a été traduit en plusieurs langues et soutenu par plus de 1 000 médecins et plus de 36 000 personnes dans le monde.

Durant ces dix dernières années, les preuves de risques graves pour la santé n’ont cessé d’augmenter et de s’accumuler partout sur la planète. En tant que médecins, nous observons une nette augmentation des symptômes lorsque les niveaux d’exposition aux radiofréquences augmentent en terme de distance et de temps – en particulier en cas d’utilisation importante de téléphone portable et dans les environs d’un téléphone sans fil DECT, d’une borne Wi-Fi ou d’antennes-relais – incluant des problèmes d’endormissement et de qualité de sommeil, fatigue chronique, maux de tête, migraine, vertige, acouphènes, problèmes de pression artérielle et d’arythmies, problèmes de concentration et de mémoire, troubles d’apprentissage et de comportements, une incidence sur le trouble de déficit de l’attention chez les enfants. Et aujourd’hui, nombreuses études scientifiques indépendantes ont confirmé bon nombre de ces observations faites par les médecins.

À la suite de l’appel de Fribourg, douze autres appels de médecins ont demandé la mise en place de mesures de précaution avant qu’il ne soit trop tard – mais jusqu’à présent en vain. Les signataires de ces appels pouvaient s’appuyer sur le Code de déontologie professionnelle qui exige qu’un médecin participe au maintien des fondements de la vie en matière de santé humaine. Les auteurs de cet appel de médecins Internationaux sont guidés par le même Code et demandent aujourd’hui votre soutien.

Nous vous encourageons à signer l’appel ci-joint et vous demandons de transmettre cet appel ainsi que l’adresse de notre portail, à d’autres collègues.

Par cet appel, nous, médecins, en appelons à nos collègues et à tous les citoyens dans le monde entier

Informez-vous sur les risques, et transmettez cette information à vos amis, vos voisins, votre famille et aux personnalités politiques. Entrez en résistance pour votre propre santé mentale et physique et la santé de ceux dont vous avez la charge en communiquant par réseau câblé à chaque fois que cela est possible.

En tant que médecins, nous estimons que les démarches suivantes sont à appliquer d’urgence :

• 
Arrêter immédiatement toute expansion de technologies de communication sans fil, tout particulièrement la TETRA et les réseaux 4G ; limiter drastiquement les niveaux d’exposition.

• 
Garantir l’inviolabilité des maisons en diminuant les niveaux d’exposition extérieurs.

• 
Arrêter l’utilisation de transmetteurs continus tels que les téléphones sans fil de type DECT, les points d’accès internet en Wi-Fi, et les compteurs intelligents de type Linky ou 3G.

• 
S’en remettre à des technologies câblées dans la majeure partie des cas, tout particulièrement près des écoles, des hôpitaux, et des bâtiments publics.

• Interdire l’utilisation des téléphones portables aux enfants de moins de 16 ans.

• Apposer des étiquettes d’avertissement sur tous les appareils émettant des ondes – de même nature que ceux présents sur les paquets de cigarettes. Informer le public sur les risques potentiels des technologies sans fil et déclarer le rayonnement sur tous les appareils ayant des fonctions sans fil.

• Promouvoir les technologies de communication et les installations électriques biocompatibles.

• Identifier et délimiter clairement des zones protégées pour les personnes électrohypersensibles ; établir des espaces publics sans accès Wi-Fi ou couverture de réseau téléphonique, tout particulièrement dans les transports en commun – comme pour le tabac.

• Accorder des subventions gouvernementales indépendantes de l’industrie pour financer une recherche indépendante qui ne relègue pas au second plan les rapports relevant des risques potentiels, mais s’efforce à clarifier de ces risques.

Des scientifiques de renom considèrent que ces nombreuses atteintes aux fonctions biologiques sont la plus grande expérience jamais conduite dans l’histoire de l’humanité. Nous en savons déjà assez sur les risques et les dangers pour exiger l’application immédiate du principe de précaution aux gouvernements.

http://freiburger-appell-2012.info/

Mots-clés associés à cet article : International
 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :