Allemagne : inquiétude des médecins allemands à propos des risques liés à l’usage des téléphones DECT
par Priartem

Protection des radiations (Office Fédéral contre le Rayonnement ) : les téléphones sans fil rayonnent inutilement.

Même s’il ne s’agit là que d’une reconnaissance modeste, du bout des lèvres, elle montre à quel point les inquiétudes des médecins allemands qui, les premiers, ont insisté sur les risques liés à l’usage des téléphones DECT, (Appel de Fribourg, notamment, voir notre Lettre n° 6/7) étaient justifiés.

Un téléphone sans fil du standard DECT est souvent la source la plus puissante d’un rayonnement électromagnétique à haute fréquence au sein d’un ménage. Le renoncement par précaution à des téléphones sans fil contribue à baisser au maximum la charge personnelle par des rayonnements, c’est ce que vient de révéler le BFS.

Il s’agit là d’une reconnaissance officielle importante même si Rüdiger Matthes, expert de l’Office Fédéral contre le Rayonnement (BfS) la nuance en ajoutant : "Toutefois l’industrie des téléphones DECT pourrait développer des téléphones tenant mieux compte des aspects de précaution et de protection contre les rayonnements que les appareils proposés aujourd’hui."

Le Bfs reconnaît ainsi que les téléphones sans fil du standard DECT du réseau fixe ne disposent pas d’un réglage selon les besoins, de sorte que les stations de base et l’appareil de téléphone émettent pendant la communication téléphonique toujours avec la même puissance, indépendamment de la distance entre l’utilisateur et la base de l’appareil. A ce propos, Rüdiger Matthes déclare :

"C’est pourquoi nous exigeons qu’on développe des téléphones sans fil avec un réglage selon les besoins, permettant d’adapter la puissance à l’éloignement de la station de base pendant la communication."

Par ailleurs, pour garantir un fonctionnement correct avec les appareils portables, la station de base DECT émet, y compris lorsqu’on ne téléphone pas, un signal de contrôle permanent. De l’avis de la BfS, les téléphones sans fil devraient être conçus de telle sorte que, lorsqu’ils sont en stand-by, ils n’émettent pas de rayonnements. "Heureusement il y a maintenant des appareils nouveaux qui remplissent exactement cette exigence et qui diminuent ainsi la charge de rayonnement à l’intérieur de l’appartement", explique Matthes.

Afin de prévenir des risques potentiels sanitaires, le BfS recommande de minimiser par une initiative personnelle la charge des rayonnements. Pour réduire les risques elle invite ainsi les utilisateurs à :

- installer la station de base à un endroit où vous ne séjournez pas en permanence, p.ex. dans le couloir ;
- ne pas la poser directement sur le bureau ;
- ne téléphoner que brièvement ;
- utiliser des téléphones DECT de conception récente qui ne rayonnent pas lorsque le portable est posé sur la station de base.

Et pourquoi ne pas revenir tout simplement au téléphone filaire ! C’est ce que Priartem recommande à chacun et les déclarations du Bfs sont des arguments supplémentaires pour développer ce conseil. A quand une prise de position du Ministère de la santé français sur cette question. ?

Hintergrundinformation / Information de base :

La base pour l’évaluation d’atteintes sanitaires éventuelles par les champs électromagnétiques par les téléphones DECT sont la valeur limite de base recommandées par la Commission Internationale de Protection contre le rayonnement non-ionisant (ICNIRP). On les indique sous la forme du Taux Spécifique d’Absorption (SAR). Le SAR décrit quelle quantité de rayonnement (W) est absorbée par le corps humain (kg). Le SAR maximum autorisé s’élève à :

- 0,08 W/kg sur tout le corps et à 2,00 W/kg pour des parties du corps, p.ex. la tête.

Pour les téléphones DECT la valeur SAR pour la tête se situe en-dessous de 0,1 W/kg. On est donc largement en-dessous de la valeur limite recommandée de 2,0 W/kg. ....

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :