17 octobre 2008 - par Priartem et Agir pour l’Environnement
Communiqué de presse du 17 octobre 2008-
Paris, le 17 octobre 2008 : Agir pour l’Environnement et Priartém expriment leurs plus vives protestations après avoir pris connaissance de l’annonce de la rencontre prévue vendredi 17 octobre entre Eric Besson, Secrétaire d’Etat, les opérateurs de téléphonie mobile, l’AMF et les Ministères concernés.
14 octobre 2008 - par Priartem et Agir pour l’Environnement
Suite à l’annonce d’une réunion organisée par Eric Besson, secrétaire d’Etat chargé du Développement de l’économie numérique, d’une réunion sur la téléphonie mobile à laquelle seules les associations n’étaient pas invitées, Priartem et Agir pour l’environnement ont annoncé, dans une lettre ouverte adressée au Secrétaire d’Etat, leur intention de se rendre à cette rencontre. La réponse à cette lettre a été une invitation à une réunion le 14 octobre, soit trois jours avant la réunion "officielle".
Nous nous rendrons à ce rendez-vous mais nous le considérons comme une rencontre préparatoire à celle de vendredi à laquelle nous comptons bien participer. C’est le message que nous transmettons, ce jour, au Ministre.
7 octobre 2008 - par Priartem
Communiqué de presse
Ce matin, à l’Assemblée nationale, dans une question au Ministre de l’Ecologie, Patrick Braouzec a demandé que soit promulguée une loi qui définisse une norme de protection pour les populations soumises à l’exposition aux champs électromagnétiques de la téléphonie mobile. S’appuyant sur le rapport BioInitiative et le vœu du parlement européen pour que soit revues les valeurs recommandées, en 1999, par la Commission européenne, jugées obsolètes, Patrick Braouzec a réclamé la définition d’une valeur-limite d’exposition à 0,6 V/m. Il a mis en avant le principe d’équité entre les citoyens pour soutenir son exigence d’une norme nationale.
2 octobre 2008 - par Priartem et Agir pour l’Environnement
Lettre ouverte à l’attention de Monsieur Eric Besson, secrétaire d’Etat en charge de l’économie numérique suite à la dépêche AFP annonçant une réunion de travail sur le dossier de l’implantation des antennes-relais, jeudi 17 octobre au cabinet du ministre.
1er octobre 2008 - par Priartem et Agir pour l’Environnement - Jugements
Des riverains d’antennes-relais, adhérents de notre association, viennent d’obtenir satisfaction : l’opérateur Bouygues qui avait installé des antennes à quelques mètres de leur maison, où vivent notamment deux jeunes enfants, vient d’être condamné par le TGI de Nanterre à démonter ses installations. La décision a été prise au nom du principe de précaution. Ce jugement montre que l’introduction du principe de précaution dans nos principes constitutionnels modifie le contexte juridique dans lequel sont rendus les jugements concernant la téléphonie mobile. Elle permet, en s’appuyant sur les avancées scientifiques récentes ainsi que sur les appels de plus en plus nombreux de médecins et de chercheurs, de préserver l’environnement des citoyens contre les agressions des rayonnements électromagnétiques sans attendre un consensus de la communauté scientifique toujours difficile à atteindre lorsque des intérêts économiques et financiers importants sont en jeu.
Nous savons tous l’opiniâtreté dont il faut faire preuve pour porter ce type de procédure judiciaire. Bravo donc à nos amis !
17 septembre 2008 - par Autre - Wifi
Communiqué des membres du Comité Hygiène et Sécurité de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris CFTC, CGT,FO,UCP,UNSA et Supap-FSU
15 septembre 2008 - par Priartem et Agir pour l’Environnement - Fondation
Priartem et Agir pour l’environnement dénoncent le contenu de l’exposition initiée par la Fondation Santé et radiofréquences dont le message général est plus empreint de fascination pour les réalisations technologiques que de volonté d’inciter les utilisateurs et tout particulièrement, les utilisateurs jeunes, à la plus grande prudence dans l’usage des portables.
12 septembre 2008 - par Priartem et Agir pour l’Environnement - Wifi
Les associations Priartém et Agir pour l’Environnement dénoncent l’empressement et l’entêtement avec lequel la Mairie souhaite généraliser une technologie sans fil, le Wifi, dont les conséquences sanitaires demeurent largement inconnues.
12 septembre 2008 - par Autre - Wifi
Communiqué de Presse du groupe Verts au conseil de Paris du 12 septembre 2008
11 septembre 2008 - Wifi
Jeudi 18 septembre prochain, le Comité d’Hygiène et de Sécurité devait évoquer l’avenir du moratoire adopté sur l’utilisation du WiFi dans les bibliothèques parisiennes. Les associations Agir pour l’Environnement et PRIARTéM devaient être auditionnées, à la demande des syndicats, en tant qu’experts. Elles devaient défendre une position de prudence à l’égard d’une exposition à des champs électromagnétiques dont les conséquences sanitaires demeurent totalement méconnues et faire une série de propositions alternatives en matière de connexions filaires.

... | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 |...

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
Mentions légales - Site réalisé sous SPIP par One2net

Site référencé par :